Maintenance

 Cle maintenance
 

La maintenance est à l’informatique ce que la sécurité est au saut à l’élastique.

Contrairement à une idée qu’il est réconfortant de répandre, la maintenance n’a pas été inventée avec l’informatique. Déjà à Rome en l’an 99, Sextus Julius Frontinus proposait au sénat son traité de maintenance pour l’exploitation et l’entretien du réseau des eaux de la ville. S’il est vrai que l’arrivée des ordinateurs individuels nous a malheureusement familiarisés aux interruptions intempestives de service, les raisons qui peuvent amener à ces résultats sont légions. Sans vouloir nous absoudre nous ne pouvons prendre en charge la totalité de la paternité des contingences informatiques. Des maisons bien plus prestigieuses que la notre ont développé et entretenu des équilibres qui ne demandent qu’à se rompre au moindre courant d’air. Nous ne nous cacherons pas non plus derrière un jargon technique hautain pour justifier la complexité de maintenir 406 342 lignes de codes réparties sur 484 fenêtres, compatibles avec les 4 derniers systèmes d’exploitation et bon nombre de logiciels parmi les plus répandus.

Le client que vous êtes exige que ça marche et seule cette légitime attente occupe nos 12 développeurs, nos 4 hot lineurs, nos 9 responsables de projets, nos 5 commerciaux et les 5 responsables de notre cellule de recherche et développement. Le degré d’urgence auquel vous souhaitez être dépanné est le seul paramètre hypothétique, car gérer c’est prévoir, et prévoir c’est adapter ses coûts à ses priorités. Une solution de GPAO telle que la GPAO Clipper est par obligation un outil en réorganisation permanente. Même si elle ne comporte pas de pièces d’usure, elle est soumise à tout moment, à des interractions nouvelles avec les autres programmes résidents, aux évolutions de langages, aux nouveaux standards, parfois à des profonds changements de règles.

La maintenance recouvre des fonctions transparentes pour l’utilisateur : entretien préventif, programmation des grands changements, adaptation aux nouvelles pratiques, documentation technique, standardisation, implication des exploitants dans la maintenance de leurs installations… Ces activités sont indispensables pour garantir la compatibilité de votre outil aux mouvances des marchés. L’évolution des métiers de l’industrie, des procédures de travail, les mutations technologiques et organisationnelles qui se sont mises en place ces dix dernières années ont remis en cause les certitudes les mieux établies. La maintenance est passée progressivement de l'état de service improductif, cher et subalterne, au statut de fonction essentielle voire stratégique du système productif.