Quel est l’impact des nouvelles technologies sur les fabricants de métaux ?

Fabiani Juin 2019
Tags

Il ne fait aucun doute que la technologie a évolué et continue d’évoluer dans le monde industriel. Une offre quasi infinie de nouveaux outils et technologies attire plus particulièrement l’attention tant la capacité de transformation des marchés et des besoins clients est grande. Cela a pour conséquence directe de rendre l’environnement concurrentiel plus difficile. Les PMI sont particulièrement concernées, car elles ne bénéficient pas des mêmes ressources financières et techniques que leurs gros concurrents.

Demandez à un spécialiste sur quoi une PME doit se focaliser ou bien quelle technologie parmi celles qui sont disponibles permet le plus important retour sur investissement, et la seule réponse qu’il pourra vous faire est « Cela dépend ». Cela dépend du secteur dans lequel l’entreprise évolue ; des spécificités de ses processus et de ses produits ; de là où la pression de la concurrence est la plus importante ; de ce que ses clients demandent et qu’elle n’arrive pas à livrer ; et aussi des ressources disponibles sur lesquelles s’appuyer pour progresser et améliorer ses résultats.

En gardant cela à l’esprit nous allons vous proposer une série d’articles qui vont aborder les technologies qui impactent la production dans les PME évoluant dans différents secteurs. Nous analyserons des technologies comme la robotisation, l’IOT (l’Internet des Objets aussi bien à l’intérieur de l’atelier qu’à l’extérieur au niveau de la Supply Chain), la fabrication additive, la fabrication numérique, l’intelligence artificielle, le machine learning et bien d’autres. Et nous regarderons plus spécifiquement comment ils impactent aujourd’hui et le feront demain les différents secteurs. La 1ère série est dédiée au secteur de la fabrication de métaux.

Comment les fabricants de métaux peuvent exploiter les avancées technologiques ?

Les gains les plus importants que les fabricants de métaux peuvent tirer des technologies viennent probablement de celles qui permettent d’améliorer la visibilité et le contrôle. Et cela commence par un nouveau ou plus étendu MES (Manufacturing Execution System), une extension de l’atelier ou de l’ERP actuel, ou l’acquisition d’un nouveau logiciel de gestion. En ajoutant par exemple des modules ou des capteurs IOT dans l’usine, afin d’augmenter les capacités de contrôle et de visibilité de la solution MES.

Les outils d’ingénierie et les capacités avancées analytiques des logiciels de CAO / FAO peuvent être également pertinents pour les fabricants dans l’amélioration du design et des process de fabrication des produits.

Etant donné que les fournisseurs de composants occupent une position intermédiaire dans leur supply chain, les fabricants de métaux ne prennent pas forcément le lead dans la mise en place de la fabrication numérique ou du Digital Thread (fil numérique). Cela dit, ils restent des acteurs critiques qui doivent de ce fait s’assurer que le système et les données utilisés sont compatibles avec cet environnement.

Certaines entreprises tournées vers la fabrication expérimentent déjà la fabrication additive (également appelée impression 3D) pour du prototypage, mais très peu sont passées sur de la production en série. La situation est en train de changer : les entreprises deviennent plus familières avec les capacités de l’additif et les équipements disponibles eux-mêmes sont plus aboutis.

Les fabricants de métaux devraient également prendre en considération les progrès et les améliorations qui touchent les systèmes de management de la qualité. Chacune de ces technologies et ce qu’elles apportent -pratiquement- aux fabricants de métaux va être analysée plus en détail dans la suite de cette série d’articles. Restez à l’écoute de notre prochain post qui traitera du MES.

Découvrir les autres articles de la série sur le secteur de la fabrication des métaux :

  1. Introduction sur l’impact des nouvelles technologies sur les fabricants de métaux
  2. Solutions MES : des innovations au service des fabricants de métaux
  3. CAO/FAO : des innovations au profit de l’industrie des métaux
  4. Comment une PME peut-elle bénéficier des capacités de la fabrication numérique ?
  5. A venir
  6. A venir