UMEA, PME industrielle et entreprise adaptée, utilise l'ERP Clipper

Elodie Septembre 2020

Remettre à plat ses processus pour optimiser l’ERP Clipper

A la reprise de l’entreprise, l’ERP Clipper qui est installé depuis 2 ans est utilisé par une seule personne. Son utilisation se limite alors à la prise de commande, sans vision partagée par d’autres collaborateurs. 


« Quand je suis arrivé à la direction de UMEA, je n’avais aucune connaissance des ERP. Cependant, je me suis vite aperçu que Clipper était davantage utilisé comme un outil Bureautique que comme un ERP. Très peu de ses fonctionnalités étaient utilisées. J’ai donc souhaité remettre à plat notre système d’information et j’ai demandé aux équipes de Clip Industrie de réaliser un audit. A la suite de cela, nous avons décidé de former nos équipes sur les fonctionnalités de l’outil et surtout d’associer le personnel à sa prise en main. Aujourd’hui, nous utilisons environ 90% de l’outil, nous avons fait un grand pas en avant et notamment beaucoup travaillé sur les gammes et nomenclatures de nos produits. » argumente Jérôme MARGUET, Dirigeant de UMEA

Clipper : un ERP pour gagner en qualité de service

8 personnes utilisent maintenant Clipper quotidiennement contre une seule auparavant. Une période de « contrainte » avec une définition des process et de la saisie de données a été nécessaire.


« C’était important pour nous d’y aller étape par étape car l’un des grands intérêts de l’ERP est le partage des données. Clipper est un outil de communication interne que tout le monde peut consulter et par lequel l’information transite et évolue au fur et à mesure, depuis la saisie du devis jusqu’à la fabrication. Il a fallu un temps d’adaptation aux équipes, nous ne voulions pas aller trop vite. Auparavant, il est arrivé de perdre des commandes, la commande papier pouvant tomber dans l’atelier et se perdre. Cela n’est plus possible maintenant, nous avons véritablement amélioré notre taux de service. Nous sommes passés de l’âge de pierre à l’ère moderne » commente Jérôme Marguet.

Savoir rebondir pendant la crise

Malgré la crise actuelle, UMEA a fait le choix de rebondir et de lancer un nouveau produit : un distributeur de gel hydroalcoolique personnalisable et adapté aux personnes à mobilité réduite. Commercialisé sous la marque Distri’pop, l’entreprise vendéenne est aujourd’hui fière de son succès.