Au coeur de la GPAO : la planification des ressources

La planification des ressources de production est un modèle mis au point dès les années 60, basée sur un système appelé “Calcul des besoins nets” (en anglais Material Requirement Planning”) : il s’agit alors simplement d’évaluer les besoins en matières premières pour une production donnée.

Le modèle s’est progressivement élargi et a évolué vers MRP2 (“Manufacturing Ressource Planning”) pour intégrer toutes les ressources de l’entreprise : matières premières, capacité machines et main d’oeuvre.

Le modèle MRP2 est aujourd’hui encore au coeur des logiciels GPAO et permet à l’entreprise d’organiser très précisément ses besoins en ressources de production à long, moyen et court terme.

Un logiciel GPAO apporte une vision complète du processus de fabrication :

  • le Plan Industriel et Commercial (PIC), généralement élaboré par la direction générale, se veut une vision stratégique à long terme de la production sur la base des prévisions de vente et des tendances du marché. Le PIC permet de prévoir et d’organiser les moyens de production et la charge de travail en fonction de ces prévisions.
  • Le Plan Directeur de Production (PDP) exploite le PIC à plus court terme. Mis à jour généralement hebdomadairement, le PDP sert surtout à équilibrer les stocks et les charges.
  • Le Plan de Charge (PDC) permet de piloter les ateliers de fabrication en calculant automatiquement un planning adapté des quantités à fabriquer, en tenant compte des délais, des besoins en matière première et de la charge de travail. Il est mis à jour quotidiennement.
  • L’ordonnancement permet d’organiser précisément chaque poste de fabrication, en affichant (le plus souvent sous forme de GANTT) les délais et le plan de charge. L’intérêt principal est d’optimiser la production et d’identifier les goulots d’étranglement.


Un logiciel de GPAO exploite un volume important de données précieuses pour l’entreprise et permet de les organiser pour apporter l’information adéquate à tout moment, qu’il s’agisse de la direction générale, d’un responsable d’atelier ou d’un opérateur.